«

»

Nov 15

Imprimer ceci Article

Novembre 2012 – Le mariage pour tous (Projet de loi)

ARES

 

 

le mariage pour tous

 

(réflexions sur le projet de loi)

 

 

jeudi 15 novembre 2012 à Montignac

 

27 participants

 

 

Les arguments ayant amené cette loi :

 

 

A l’international d’autres pays l’ont fait principe d’égalité (vs couples hétéro)

 

Réalité sociologique à prendre en compte (couples homo existant, anciens hétéro remis e couples homo, femmes inséminées)

 

Il y a la stigmatisation par l’homophobie, la loi pourrait aider à déstigmatiser

 

A l’international, en Iran on est jugé et pendu si on est homo, en ArabieSaoudite aussi c’ets un crime

 

Il y a un fort besoin de reconnaissance et d’égalité

 

Besoin d’une officialisation d’un lien amoureux sincère

 

 

On fait un tour de table : penser à écouter les autres, ne pas tomber dans le cliché pour/contre, ni droite/gauche. On n’est pas là non plus pour juger pour ou contre l’homosexualité (normale ou pas normale), on est vraiment là pour parler du mariage.

 

Rappel que les personnes homosexuelles sont des personnes toutes différentes les une des autres, pleines de dignité, instrumentalisées par les uns comme par les autres (pour ou contre la loi).

 

 

Aspects de législation

 

____Le législateur va devoir entrer dans le code civil et en retirer le nom de père/mère et le remplacer par « parents »

 

Du projet de loi « mariage gay » on est passé à « mariage homosexuel » et « mariage pour tous » ce qui fait penser aux mariages frères/soeurs ou autres cas d’incestes.

 

N’étant pas en mesure de voter nous-mêmes, on peut penser à envoyer une lettre au député pour lui faire connaître les différents avis existants.

 

 

___ Le mariage civil n’est pas la reconnaissance de l’amour. Le mariage traditionnel est un contrat pour fixer les droits et devoirs des époux dans le foyer et vis à vis des enfants. ce n’est pas la reconnaissance d’un amour. Si on fait la reconnaissance d’un amour pourquoi ne pas reconnaître un amour à trois ou quatre? d’accord on mettrait les homos sur le même plan, mais les enfants n’auraient pas l’égalité d’avoir un papa et une maman comme les autres, ils ne sauraient pas s’identifier et se construire. il suffirait de modifier le PACS : rendre héritier l’un de l’autre les Pacsés. Certains juges permettent des délégations d’autorité parentale mais le PACS modifié aurait suffit.

 

 

___Il y a une très grande supercherie notamment au niveau du vocabulaire : finalement le mariage est la seule institution dans laquelle on ne recommandera pas la parité alors qu’on parle de parité partout, parce que c’est naturel.

 

 

Aspect juridique

 

___Si les personnes qui ont leur problème bénéficient des mêmes droits fiscaux et autres, que les autres, y a pas d’inconvénient, mais on ne voit pas pourquoi ils auraient droit au mot mariage. on n’a qu’à leur en inventer un autre. = Alliance par exemple (allié/alliée). ce qui est agaçant, c’est le principe d’égalité : une petite fille ne peut pas faire pipi contre un mur. au nom de l’égalité, pourquoi doit-on aller chercher un subterfuge comme ça, pourquoi en tant que président a-t-on besoin de faire ce genre de loi? tout le monde sait que l’égalité est un beau slogan de notre devise nationale, mais il a malheureusement énormément de limites. en particulier, personne n’est égal à son voisin. seule doit rester l’égalité des droits (mais c’est une autre paire de manches). pourquoi, parce qu’il y a des cancéreux, ne pas demander que tout le monde ait un cancer? qu’on parle de liberté aurait été plus astucieux. Le subterfuge de l’expression « mariage pour tous » c’est dangereux : c’est étrange qu’il n’ait pas gardé le titre originel de la loi, car le mariage pour tous c’est une boite de pandore.

 

 

____C’est quelque chose qui va être énorme, les notaires commencent à s’en plaindre.

 

 

Aspect moral

 

A travers le mariage pour tous, (sans faire de l’homophobie) le mariage met en exergue une déviation de la société qu’on voit notamment ans les médias : les homos se ramassent à la pelle, et ils veulent grossir, imposer des dictats. les lobbies sont très influents et ce sont eux qui poussent en réalité.

 

___De mon point de vue d ‘enseignante. on voit les enfants en souffrance avec des familles décomposées et recomposées. l’enfant pour grandir doit faire son identité par rapport à un père et une mère. On respecte les choix des homos, mais de là à avoir un enfant… c’est le droit des adultes mais on ignore complètement le droit des enfants. Quand on voit des filles-mères, les dégâts que ça cause au niveau de l’enfant, la recherche du père, le besoin de l’identité. ça fait peur pour l’enfant. Concernant le mariage, c’est dommage de faire une loi pour une minorité

 

 

 

___En tant qu’enseignante j’ai connu des enfants dont les parents avaient divorcé, et l’un d’eux était devenu homosexuel. Ils le vivaient très mal et avaient honte que leur mère vive avec une autre femme ou leur père avec un autre homme. Dans les cas où deux femmes s’occupent d’un enfant, l’enfant est surcouvé, surprotégé du point de vue affectif.

 

 

Aspect de l’égalité et le bien des enfants.

 

 

___Pour rebondir sur l’égalité, Coluche a dit « On est tous égaux mais certains un peu plus que d’autres. » C’est pas « le mariage pour tous » mais le mariage pour quelques uns. L’intérêt des enfants devrait primer sur l’intérêt politique ou l’intérêt des personnes.

 

 

___C’est un problème de vocabulaire. Il y a des usines qui se marient. Le code civil dit que le mariage est entre un homme et une femme. Les homos qui veulent se marier… : les homos sont peu nombreux, et parmi eux, ceux qui veulent se marier sont encore moins nombreux. Le vrai problème c’est les enfants. ils ne peuvent plus adopter car il y a peu d’enfants adoptables. Dans les écoles, dans les réunions, on ne pourra plus dire « que fait ton papa et que fait ta maman? » on ne peut plus faire de généalogie. on voit des enfants abandonnés qui recherchent leurs sources, comment les enfants issus de cette loi pourront ils s’y retrouver? c’est l’égalité, mais comme les handicapés qui demandent une carte de parking

 

 

___Par rapport aux enfants, très peu adoptés. Les enfants présents dans ces couples par la procréation assistée, il y en a déjà. donc ça ne changera pas de maintenant, donc pourquoi faire une loi?

 

___Ca va changer aussi le mariage hétéro et la reconnaissance de maternité et paternité. le père actuellement est le mari de la mère, mais ensuite il y aura parent un et parent deux, même pour les non-homos. le livret de famille sera changé.

 

 

___Egalité ne veut pas dire identique. on est égaux même si on ne fait pipi de la même façon. qu’un couple homo ait envie d’être reconnu, on pourrait se dire que le PACS peut suffire. Le mariage plaît de moins en moins. Certains sont sincères et ont envie d’être mariés. Le mariage, c’est surtout les enfants, que ce soit l’adoption, la procréation… On dit qu’il y a insémination possible pour deux femmes et même pour les hétéros. Je suis contre les mères porteuses à cause des liens créés entre l’enfant et la mère pendant la grossesse. Un exemple aussi : un enfant de deux parents séparés a préféré vivre avec sa maman et sa nouvelle compagne plutôt qu’avec son papa et sa nouvelle compagne. Du coup, je ne sais plus. en pensant aux homos sincères et qui veulent être stables, … il ne faudrait pas le mariage mais le PACS

 

 

___Le PACS est différent du mariage car ils ne sont pas systématiquement héritier l’un de l’autre.

 

il suffit de faire un testament. Le débat ce n’est plus entre époux, c’est les enfants, la filiation

 

 

___J’avais vu qu’on garderait le mot parents pour les couples homos et qu’on garderait père/mère pour les couples hétéros… mais ce serait de la discrimination.

 

 

___Je ne me prononce pas pour/contre. Je respecte les personnes. Je m’inquiète des enfants : est-ce qu’ils ne sont pas mieux dans un couple homo où ils s’entendent bien que dans un couple dit « normal » où ça se passe mal?

 

 

___La première chose : ça va relancer le débat de la mère porteuse : beaucoup d’homos hommes vont vouloir un enfant. et s’ils ont suffisamment d’argent , ils pourront trouver une femme qui pourra leur porter leur enfant. Le président a vécu avec deux femmes et ne s’est jamais marié!! J’ai une amie dont le mari est parti avec un autre homme. ça s’est très mal passé pour les enfants, ils ne lui pardonnent pas. on ne réfléchit pas suffisamment aux enfants dans ces situations.

 

 

___Il n’y aura plus de vie de famille, tout sera détruit.

 

 

___J’entends beaucoup d’arguments je n’en reprendrai que deux. :

 

1/ loi pour minorité? Lorsqu’une minorité existe, il faut bien qu’elle soit encadrée par la loi : la loi doit accompagner les évolutions sociales, la loi est faite pour l’humain (et non l’inverse) .

 

2/ mariage reconnaissance de l’amour ? Tout le monde rappelle que le mariage est un contrat. il n’empêche que ceux qui se marient actuellement le font par amour et pour une reconnaissance officielle de cet amour. C’est donc hypocrite de ne pas accepter le mariage pour les homosexuels en réfutant l’argument que c’est pour la reconnaissance de leur amour.

 

 

__ Les enfants adoptés qui recherchent leurs parents vont avoir des problèmes pour retrouver leurs géniteurs.

 

 

___La loi nécessite plus de réflexion. Je plains les enfants

 

 

___Je suis contre le terme « mariage pour tous » : pourquoi ne pas améliorer le respect envers les homos et surtout je m’inquiète pour les enfants, pour l’avenir, la procréation. pourquoi ne pas améliorer le PACS, le reconnaître et le compléter.

 

 

__ J’ai un petit-fils conçu in vitro, il explique qu’il a été conçu dans un tube mais il fait bien la reconnaissance physique avec son père. ça ne lui pose pas de problème d’être conçu comme ça car il impose bien la filiation avec son père.

 

 

___J’ai constaté que les homos sont souvent des personnes fragiles et confrontés à la solitude. Le battage médiatique a pollué le problème. S’ils ont un besoin d’une union stable et de reconnaissance, leur demande est juste et justifiée. Mais il y a le problème des enfants qui est tout autre: savoir de qui ont descend, de qui on tient. Le mariage n’est pas une réponse appropriée et ne résoudra pas le problème. Le PACS non plus en ce qui concerne les enfants.

 

 

___J’ai lu beaucoup de choses sur ce projet de loi, pour/contre. J’essaie de prendre tout en compte, n’étant pas suffisamment concernée par ce problème. Il ne faut pas faire d’amalgame : ce n’est pas parce qu’un homme quitte sa femme pour un homme et que celle-ci se suicide et tue ses enfants (exemple donné par un participant), que c’est à cause de son homosexualité. Ne faisons pas non plus l’amalgame avec l’homophobie.

 

Le problème se situe au niveau des enfants (adoption, procréation médicale) ils auront ni plus ni moins la possibilité de rechercher leur filiation que les enfants dans les couples hétéro.

 

Il faut se reposer la question : le mariage c’est quoi ? l’homme c’est quoi ? la femme c’est quoi?

 

Iil faut reconsidérer ces concepts qui dans une certaine époque semblent évident. Ces mots semblaient évidents mais il faut reconsidérer le sens qu’on y met finalement.

 

 

___Pas de mariage pour tous : ça détruit la famille. pas d’avantage.

 

 

___ Le mariage a évolué : autrefois il était arrangé pour légiférer sur le patrimoine . il a évolué vers le mariage d’amour. Les homos qui s’aiment souhaitent concrétiser leur union par le mariage comme tout le monde. il ne veulent pas le PACS mais le mariage comme tout le monde. Malgré les suicides, on constate que le niveau intellectuel des homos est plutôt élevé.

 

On parle des enfants : les enfants ont le droit d’avoir comme les autres un père et une mère ; les enfants de mère accouchée sous X remuent ciel et terre pour retrouver père et mère, ça existe actuellement, la disparité existera : dans un couple homos femmes l’une ou les deux pourront avoir des enfants. Un couple d’hommes ne pourra pas, ni naturellement, ni avec les fiv. il y aura recours à des mères porteuses, mais il y a un problème légal sur ce plan. Actuellement, les enfants conçus par mère porteuse aux USA, ne sont pas reconnus par la France, n’ont pas de filiation.

 

 

___Je comprends bien que la société évolue : ce qui apparaissait impensable peut devenir habituel (réf à ce que je disais sur les parents blanc/noir =>l’enfant métis, auparavant était montré du doigt, maintenant c’est normal). l’enfant se construit dans le fantasme. Le rappel à la réalité c’est la réalité de la différence sexuelle. Le terme « bien commun » n’a pas été prononcé, mais le « bien commun » nécessite un mariage organisé avec un papa et une maman. Beaucoup pensent que les homos ont un gène ou un chromosome en moins ou en plus. Beaucoup recherchent scientifiquement mais il n’y a pas d’identité homosexuelle. ça ne vient pas des gènes. C’est de multiples sensibilités homosexualités. C’est très incorrect, mais il y avait des études jusque dans les années 70, qui prouvaient qu’il y avait des différences entre hétéros et homos. par un terrorisme homosexuel qui a systématiquement attaqué physiquement les associations de psychiatres en stigmatisant et en attaquant les psys, ils se comparaient aux noirs au niveau de la discrimination. Il n’y a plus eu d’études ensuite, mais les anciennes sont toujours valables. Il semble qu’il y ait un problème de complétude : ils se mettent avec le même qu’eux.

 

 

___ Difficulté d’élever seul un enfant. Quand y a des homos, ils ne savent plus se positionner. C’est LGBT-I qui fait du lobying. une femme enceinte a obtenu un congé de paternité pour sa compagne. Lors de la messe de rentrée des députés, le cardinal a rappelé la position de l’église et précise que si certains demandent aux chrétiens de ne pas donner leur position par rapport à leur conception du mariage pour en pas influencer, il rappelle qu’actuellement c’est une autre communauté qui essaie d’imposer sa vision du mariage.

 

Mgr Vingt-Trois disait en fin d’entrevue avec Hollande, j’ai l’impression de parler à un mur.

 

 

___ On disait que les couples homos ne pourraient pas adopter parce qu’en France ils ne le peuvent pas, et à l’international ils ont une culture différente qui n’accepterait pas. Mais en Inde, il y a eu en 2011 environ 2000 enfants de mères porteuses, dont la moitié pour des couples homos, dont la moitié pour des britanniques.

 

 

___A travers des combats comme ça, on caricature l’image de l’Eglise, on oublie l’image d’amour et de bienveillance mais on montre une image rigide. Notre société évolue sur des critères plus péjoratifs par ailleurs que sur le mariage homo. Une société ça se construit sur les actions des personnes.

 

 

___ C’est le problème: on raisonne à la marge et on fait de la marge une généralité. On est archi manipulé par les grands lobbys. On se fait avoir parce qu’on parle toujours de la marge. on peut être très généreux, mais c’est comme ça qu’on finit une civilisation.

 

 

___ Pas sûr que ça perturbe à ce point les enfants : c’est plus lié au comportement des personnes et pas à l’identité sexuelle. La procréation médicalement assistée est une aberration. Les homos devient des instruments d’une certaine dogmatique. Ils se trouvent en grande souffrance. Il y a une notion de possession : son enfant. Si une mère n’a pas son enfant elle n’est pas reconnue

 

 

___ Pourquoi c’est passionné? parce que ça bouleverse l’ordre établi.

 

Parce qu’on parle de soi., on met moins de passion dans des sujets plus importants (objectivement).

 

 

 

Le droitdel’enfant laisse place au droit à l’enfant… d’où la question de la place de l’individu dans sa famille et dans la société. L’enfant est presque devenu un bien de consommation.

 

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://ares-perigord.fr/novembre-2012-le-mariage-pour-tous-projet-de-loi/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>